Motion-Designer

Qu’est-ce qu’un motion-designer ?

 

Par définition, le rôle du motion-designer consiste à produire du contenu audiovisuel animé et interactif. Il réalise des productions qui peuvent mêler de l’habillage typographique, des éléments graphiques, des éléments 3D, des illustrations (images ou vidéos) etc.

 

Le motion-designer a une double casquette. A la fois celle du créatif et celle du technicien. Il est capable de travailler sur toute la chaîne de production d’une animation. D’origine le motion-designer peut être un graphiste, un monteur ou encore un étalonneur.

 

On retrouve de plus en plus le motion-design aujourd’hui, que ce soit à la télévision ou au cinéma, sur le web pour des films de présentations d’agence ou de produits, dans les messages publicitaires diffusés sur le web ou encore sur les écrans des grands magasins par exemple.

 

 

Quel est son mode de fonctionnement ?

 

Il y a souvent des points communs dans le mode opératoire qu’utilisent les différents motion-designers pour travailler sur un projet. Mais de manière générale, le motion-designer opère de la façon suivante : après le brief avec le client, il commence par réaliser ce qu’on appelle les moodboards, qui veulent littéralement dire « tableau d’humeur ». Elles permettent de donner une idée de l’univers et de la tendance qui sera utilisée dans l’animation graphique. Pour cela le motion-designer propose plusieurs mises en scènes différentes afin de permettre au client de faire un choix.

 

Ensuite il élabore un storyboard. Un storyboard est une représentation illustré d’un film ou d’une vidéo afin de s’imager visuellement l’ensemble des plans qui constitueront le film en question. On retrouve beaucoup cela au cinéma en pré-production.

 

Ces étapes sont vitales afin de permettre au motion-designer et au client de suivre le fil conducteur du projet.

 

Après cela vient la phase de production : graphisme, animation, rendu des images, montage, étalonnage jusqu’à l’encodage. Encore une fois le motion-designer se doit d’être polyvalent et de maîtriser la chaîne productions de bout en bout.

 

 

Compétences ?

 

Pour mettre en scène de façon valorisante un produit, une étude, un service ou une entreprise, il faut que le motion-designer maîtrise un bon nombre de logiciels : After Effects, Illustrator, Flash, Photoshop mais aussi Premiere Pro ou encore Cinema 4D.

 

Le motion-designer est un artiste et un technicien complet qui touche à tout et qui travaille en collaboration avec des spécialistes (sound-designers, acteurs…) afin d’atteindre le meilleur résultat possible.